Conseil des Ministres du 13 Février 2019

2251

I -COMMUNICATIONS

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

– Communication relative à la mise en place du Programme National de l’Entrepreneuriat dit « Fihariana »

Face aux difficultés sociales rencontrées par la majorité des jeunes à Madagascar, notamment pour leur insertion dans le monde du travail, des solutions rapides et pérennes s’imposent afin de transformer leurs idées d’entreprise en opportunité et ce, dans le but d’impulser un réel développement économique à travers tout Madagascar.

En effet, il est ressorti de statistiques officielles que 70% des chômeurs à Madagascar sont des jeunes. Dans la Grande Ile, 400 000 à 500 000 jeunes débarquent sur le marché du travail mais malheureusement, le contexte politico-économique actuel du pays rend leur insertion professionnelle très difficile.

Pour ce faire, il est créé un Programme National de l’Entrepreneuriat dit « Fihariana » doté d’un Fonds d’appui à hauteur de 200 000 000 000 Ariary (deux cent milliards d’Ariary) octroyés par des partenaires financiers telle la Société Nationale de Participations (SONAPAR). Par ailleurs, ce Fonds travaillera avec les établissements bancaires et les institutions de microfinance pour consentir aux jeunes promoteurs de projets des prêts remboursables à des taux bonifiés, mais également des crédits-bails. D’autres partenaires se chargeront de la sélection, de l’accompagnement, de l’encadrement et de la formation de ces jeunes porteurs de femme, porteurs de projets innovants. Il s’adresse également aux jeunes qui veulent étendre leurs activités. Le programme financera entre autres des activités dans les secteurs suivants : l’agriculture, l’élevage, l’artisanat, les petites industries et toutes autres activités créatrices de richesses sur l’ensemble du territoire malgache.

Ensuite, tout projet devra répondre aux critères suivants : être générateur de revenus, s’assurer de créer une entreprise formelle, être créateur d’emplois, être soumis aux obligations fiscales et participer à la réduction de l’exode rural.

Il est important de rappeler que ce programme « Fihariana » s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique Générale de l’Etat par la création d’emplois décents, la promotion des femmes et des jeunes et l’émergence de petites industries. La structure qui aura la charge de mettre en œuvre le projet sera créée ultérieurement par voie réglementaire.

MINISTERE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DE L’HABITAT ET DES TRAVAUX PUBLICS

– Communication relative au projet de construction des logements sociaux à Ivato-Aéroport, Fokontany dudit, Commune d’Ivato, District d’Ambohidratrimo, Région Analamanga.

58 hectares de terrains appartenant à l’Etat Malagasy ont été affectés au profit du ministère de la défense nationale. Ils ont fait l’objet de désaffectation dans le cadre du projet de construction de la rocade reliant Tsarasaotra à Ivato. Ces terrains se sont pourtant retrouvés de manière obscure entre les mains de quelques particuliers, au prix dérisoire de 100 Ar le m2.

Soucieux de faire primer l’intérêt général, il a été décidé par le conseil des ministres de restituer les terrains à l’Etat malagasy pour y construire les logements sociaux. En tout, 24 personnes physiques et morales ont pu devenir acquéreurs des terrains, elles seront remboursées exactement au prix où ils les ont achetés.

En outre, le Président de la République a donné instruction à ce qu’une enquête soit ouverte sur le mode d’acquisition desdits terrains par ces particuliers.

– Communication relative à l’interdiction de toute désaffectation de terrains domaniaux.

Il s’est avéré que ces dernières années, plusieurs domaines privés de l’Etat, affectés à des ministères, ont fait l’objet de désaffectation pour atterrir entre les mains des particuliers. Sur proposition du Premier ministre, le Président de la République a donné instruction à ce qu’on y mette immédiatement un terme.

Désormais, toute désaffectation des domaines privés de l’Etat est formellement interdite et les processus en cours allant dans ce sens sont annulés.

Toutefois et dans un souci de préserver l’intérêt du plus grand nombre, le Président de la République a ordonné à ce qu’il n’y ait plus ni expulsion ni destruction de maisons d’habitations, sauf sur les terrains déclarés d’utilité publique.

II – NOMINATIONS AUX HAUTS EMPLOIS DE L’ETAT

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
– Décret portant nomination du Directeur du Bureau des Doléances de la Présidence de la République, Monsieur Rakotomanana Richardson.

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

– Décret portant abrogation du décret n°2018-163 du 27 février 2018 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès des Etats Unis d’Amérique.

– Décret portant abrogation du décret n°2006-040 du 17 janvier 2006 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar au Canada.

– Décret portant abrogation du décret n°2007-242 du 19 mars 2007 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de la République de Sénégal.

– Décret portant abrogation du décret n°2017-538 du 05 juillet 2017 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de la République Fédérale d’Ethiopie, Représentant Permanent de Madagascar auprès de l’Union Africaine et de la Commission Economique pour l’Afrique.

– Décret portant abrogation du décret n°2018-018 du 11 janvier 2018 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire, Représentant Permanent de la République de Madagascar auprès de l’Organisation des Nations Unies à New York.

– Décret portant abrogation du décret n°2018-202 du 16 mars 2018 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de la Suisse, Représentant à Genève et à Vienne.

– Décret portant abrogation du décret n°2018-1091 du 29 août 2018 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès du Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.

– Décret portant abrogation du décret n°2018-1154 du 06 septembre 2018 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de la Fédération de Russie.

– Décret portant abrogation du décret n°2018-1155 du 06 septembre 2018 portant nomination d’un Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de la République Populaire de Chine.

– Décret portant abrogation du décret n°2012-501 du 18 avril 2012 portant nomination d’un Consul Général de la République de Madagascar à Saint Denis, La Réunion.

– Décret portant abrogation du décret n°2017-394 du 17 mai 2017 portant nomination d’un Consul Général de la République de Madagascar à Marseille, France.

L’ordre du jour ayant été épuisé, la séance a été levée à 19h30.

Antananarivo, ce 13 février 2019

Télécharger en PDF >>>