Commission de la délivrance de la carte professionnelle des journalistes

944

Ces derniers temps, des organes de presse se sont dénoncés  avec véhémence, la mise en place de la Commission de délivrance de la carte professionnelle des journalistes

Rappelons que, en vertu des dispositions de l’article 203 alinéa 2 du code de la communication médiatisée, il est clairement spécifié que «  la commission de la carte d’identité professionnelle assure la délivrance de la carte jusqu’à la mise en place effective de Commission paritaire en charge de cette fonction prévue par le présent Code ».

D’emblée, il convient ainsi de faire remarquer qu’octroyer cette fonction a l’actuelle Commission de la carte d’identité professionnelle honore l’exigence de la disposition sus- citée.

Raison unique qui a d’ailleurs amené le Ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions à prendre la Décision n084/2017/MCRI du 2017, portant nomination de nouveaux membres de ladite Commission, étant donné que des membres de l’ancienne composition n’exercent plus le métier à ce jour. Procédure de nomination qui a honoré les dispositions de L’arrêté portant mise en place de cette Commission.

En tout cas, il est impératif de rappeler que, d’une part, la quasi-totalité ces organes de presse, ayant dénoncé la  mise en place de cette Commission autrement composée, n’ont point cessé  de rejeter en bloc, voilà plus d’une année, le nouveau Cde de la Communication médiatisée.

Et, jusqu’à ce jour, ils n’ont guère cessé de compter les jours pour faire matraquer en public que ledit Code est « liberticide ».

Ainsi, plus d’un observateur lucide ne peut s’empêcher de se demander à quel jeu jouent-ils ces organes de presse qui, ici, méprisent a mort ce nouveau Code de la communication médiatisée alors que, là, ils revendiquent a tue-tête de certaines de ses dispositions ?

Antananarivo , le 05 Février 2018

Harry Laurent RAHAJASON
Ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions